... y reinventarse en Sherbrooke

miércoles, 10 de agosto de 2011

De ventanitas a ventanales?

Con mucha alegría encontré este aviso en la página del RCMC (Régistre de Compétences des Médecins du Canada) donde se habla de un nuevo cambio a nivel nacional en el proceso de validación de diplomas para médicos diplomados en el exterior. A partir del 2012 o 2013, la unificación de procesos entre provincias y entre órdenes de médicos facilitarán un poquito mas este largo y complicado proceso:
http://www.amr-dim.ca/cadre_normatic_canadien_sans_restriction.html
Le cadre normatif canadien d’obtention d’un permis d’exercice de la médecine sans restriction
– Le 7 février 2011
Ressources humaines et Développement des compétences Canada, la Fédération des ordres des médecins du Canada et le Conseil médical du Canada travaillent à la création d’un processus commun de demande qui permettrait aux médecins, y compris aux diplômés internationaux en médecine, de présenter une demande de permis d’exercice de la médecine à plusieurs ordres des médecins en même temps plutôt que d’avoir à remplir une demande distincte pour chaque province ou territoire. Ce projet est financé par le Gouvernement du Canada par le Programme de reconnaissance des titres de compétences étrangers. Le nouveau processus de demande sera mis en place en 2012 ou au début de 2013.
Dans le but de créer ce nouveau processus de demande, les ordres des médecins de partout au pays ont dû harmoniser certaines de leurs exigences liées à l’obtention d’un permis d’exercice de la médecine. Cette liste simplifiée d’exigences constituera le fondement du nouveau système de demande.
Comme première étape dans l’harmonisation des exigences, les ordres des médecins, par l’intermédiaire de la Fédération des ordres des médecins du Canada, se sont entendus sur certaines exigences à respecter pour l’obtention d’un permis d’exercice de la médecine sans restriction.
Les médecins présentant pour la première fois une demande de permis d’exercice de la médecine dans une province ou un territoire du Canada peuvent se voir délivrer un permis d’exercice sans restriction uniquements’ils satisfont aux exigences suivantes :
  • ils sont titulaires d’un diplôme de médecine (décerné par une école de médecine figurant dans le Répertoire mondial des écoles de médecine de l’OMS, septième édition [2000] ou dans l’IMED de la FAIMER) ou d’un doctorat en ostéopathie décerné par une école de médecine aux États-Unis agréée par l’American Osteopathic Association; et
  • ils sont inscrits à titre de Licencié du Conseil médical du Canada; et
  • ils ont réussi un programme de formation postdoctorale en allopathie dans une spécialité et l’évaluation s’y rapportant faite par une autorité reconnue; et
  • ils sont agréés par le Collège des médecins de famille du Canada oule Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada ou le Collège des médecins du Québec.
Un grand nombre de diplômés internationaux en médecine arrivant au Canada ne satisfont pas à toutes les exigences liées à l’obtention d’un permis d’exercice de la médecine sans restriction; il faut du temps et des efforts pour y arriver. Reconnaissant ce fait, les ordres des médecins s’emploient actuellement à élaborer des exigences nationales concernant la délivrance d’un permis provisoire et à définir le processus qui permettra à un candidat qui détient un permis provisoire d’obtenir un permis d’exercice sans restriction. 
Un petit groupe de travail technique établira une liste d’exigences liées à l’obtention d’un permis provisoire, et cette liste sera ensuite soumise à l’approbation de chaque ordre des médecins. Les membres du groupe de travail technique se réuniront en février pour discuter de ces exigences et examiner une ébauche du processus de demande.
Pendant que les ordres des médecins travaillent à l'élaboration des normes d’obtention d’un permis d’exercice de la médecine, l’équipe responsable du projet de la demande d’inscription médicale au Canada s’emploie à rejoindre d’autres groupes d’intervenants. Les membres de l’équipe responsable du projet se réuniront à l’hiver et au printemps, en compagnie de représentants des facultés de médecine du Canada, des bureaux du registraire de diverses universités et des collèges décernant une certification de spécialiste, pour discuter de la transmission, sur consentement des candidats, de l’information et de documents.
D’ici à ce que la demande d’inscription médicale au Canada soit mise en place, nous invitons les diplômés internationaux en médecine à communiquer avec l’ordre des médecins de la province ou du territoire où ils souhaiteraient pratiquer la médecine pour obtenir de l’information sur les exigences actuelles et sur le processus d’obtention d’un permis d’exercice dans la province ou le territoire en question.

Bien, a esperar que pasa mientras seguimos caminando... Me encantaría que al llegar a destino, encontrara no solamente una ventana sino las puertas abiertas de par en par... Qué? Soñar no cuesta nada! ;)

1 comentario:

Luz dijo...

No entendí nada de lo escrito pero lo último es la base de todo! Soñá y seguí pa'delante!

Nos estamos viendo!

Web Pages referring to this page
Link to this page and get a link back!