... y reinventarse en Sherbrooke

sábado, 24 de noviembre de 2007

El Programa "Recrutement Santé Québec"

Programa del gobierno de Quebec dirigido a médicos, enfermeras y otros profesionales de salud. El link, a la derecha, en "De interés para médicos...".
Aquí va el texto del sitio oficial.


Recrutement Santé Québec

Pour les médecins diplômés et les professionnels de la santé hors du Canada et des États-Unis

Recrutement Santé Québec (RSQ) est un service du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec. RSQ s’adresse aux médecins diplômés et aux professionnels de la santé hors du Canada et des États-Unis (DHCEU) qui souhaitent exercer leur profession au Québec.

Liste des territoires insuffisamment pourvus de professionnels de la santé


Régions désignées

Territoires insuffisamment pourvus de professionnels de la santé (arrêté ministériel 96-07)

Des mesures incitatives supplémentaires s'appliquent pour ces territoires ainsi que pour les secteurs isolés. Pour plus d'informations, consultez les autres sections de Médecine en régions éloignées et isolées prévus à cet effet ou composez le 1 888 708-0393.


Masquer détails pourRÉGION DU BAS-SAINT-LAURENT (01)RÉGION DU BAS-SAINT-LAURENT (01)
Nom de l'établissement

ASSSRimouski418 724-5231
CSSS de Rimouski-NeigetteRimouski418 723-7851
CSSS de la MitisMont-Joli418 775-7261
CSSS de MataneMatane418 562-3135
CSSS de la MatapédiéAmqui418 629-2211
CSSS de Rivière-du-LoupRivière-du-Loup418 868-1010
CSSS de TémiscouataNotre-Dame-du-Lac418 899-6751
CSSS de Kamouraska Saint-Pascal418 492-3227
CSSS des BasquesTrois-Pistoles418 851-1111


Masquer détails pourRÉGION DU SAGUENAY-LAC-SAINT-JEAN (02)RÉGION DU SAGUENAY-LAC-SAINT-JEAN (02)
Nom de l'établissement

ASSSSaguenay418 545-4980
CSSS de Lac-Saint-Jean-Est Alma418 669-2000
CSSS Domaine-du-RoyRoberval418 275-0110
CSSS Maria-ChapdelaineDolbeau-Mistassini418 276-1234


Masquer détails pourRÉGION DE LA MAURICIE ET CENTRE-DU-QUÉBEC (04)RÉGION DE LA MAURICIE ET CENTRE-DU-QUÉBEC (04)
Nom de l'établissement

ASSSTrois-Rivières819 693-3636
CSSS du Haut-Saint-MauriceLa Tuque819 523-4581


Masquer détails pourRÉGION DE L'OUTAOUAIS (07)RÉGION DE L'OUTAOUAIS (07)
Nom de l'établissement

ASSSGatineau819 770-7747
CSSS Vallée-de-la-GatineauManiwaki819 449-2300
CSSS du PontiacMansfield-et-Pontefract819 683-3000


Masquer détails pourRÉGION DE L'ABITIBI-TÉMISCAMINGUE (08)RÉGION DE L'ABITIBI-TÉMISCAMINGUE (08)
Nom de l'établissement

ASSSRouyn-Noranda819 764-3264
CSSS des Aurores-BoréalesLa Sarre819 333-2311
CSSS Les Eskers de l'AbitibiAmos819 732-3341
CSSS de Rouyn-NorandaRouyn-Noranda819 764-5131
CSSS Vallée-de-l'OrVal-d'Or819 825-6711
CSSS du Lac-TémiscamingueVille-Marie819 622-2773
CSSS de Témiscaming-et-de-KipawaTémiscaming819 627-3385


Masquer détails pourRÉGION DE LA CÔTE-NORD (09)RÉGION DE LA CÔTE-NORD (09)
Nom de l'établissement

ASSSBaie-Comeau418 589-9845
CSSS de la Haute-Côte-NordLes Escoumins418 233-2931
CSSS de ManicouaganBaie-Comeau819 589-3701
CSSS de Port-Cartier Port-Cartier418 766-2572
CSSS de Sept-ÎlesSept-Îles418 962-9761
CSSS de la MinganieHavre-Saint-Pierre418 538-2212
CSSS de la Basse-Côte-NordBlanc-Sablon418 461-2144
CSSS de l'HématiteFermont418 287-5461
CLSC NaskapiKawawachi Kamach418 385-2897


Masquer détails pourRÉGION DU NORD-DU-QUÉBEC (10)RÉGION DU NORD-DU-QUÉBEC (10)
Nom de l'établissement

CRSSS de la Baie-JamesChibougamau418 748-3575


Masquer détails pourRÉGION DE LA GASPÉSIE-ÎLES-DE-LA-MADELEINE (11)RÉGION DE LA GASPÉSIE-ÎLES-DE-LA-MADELEINE (11)
Nom de l'établissement

ASSSGaspé418 368-2349
CSSS des Iles Cap-aux-Meules418 986-2121
CSSS du Rocher-PercéChandler418 689-2261
CSSS de la Côte-de-GaspéGaspé418 368-3301
CSSS Baie-des-ChaleursMaria418 759-3443
CSSS de la Haute-GaspésieSainte-Anne-des-Monts418 763-2261


Masquer détails pourRÉGION DES LAURENTIDES (15)RÉGION DES LAURENTIDES (15)
Nom de l'établissement

ASSSSaint-Jérôme450 436-8622
CSSS Antoine-LabelleMont-Laurier819 623-6127


Masquer détails pourRÉGION NUNAVIK (17)RÉGION NUNAVIK (17)
Nom de l'établissement

RRSSSKuujjuaq819 964-2222
CS InuulitsivikPuvirnituq819 988-2957
CS Tulattavik de L'UngavaKuujjuaq819 964-2905


Masquer détails pourRÉGION DES TERRES-CRIES-DE-LA-BAIE-JAMES (18)RÉGION DES TERRES-CRIES-DE-LA-BAIE-JAMES (18)
Nom de l'établissement

Conseil cri de la santé et des services sociaux de la Baie-JamesChisasibi819 855-2844

Médecin omnipraticien

Vous êtes un médecin omnipraticien et vous désirez vous installer dans un territoire éloigné ou isolé
    Masquer détails pourCarte de la rémunération différente des médecins omnipraticiens - Région éloignée ou isoléeCarte de la rémunération différente des médecins omnipraticiens - Région éloignée ou isolée

Pour visionner la carte complète, télécharger la carte en version PDF

    Masquer détails pourRémunérationRémunération
Le médecin omnipraticien qui exerce principalement dans les régions éloignées ou isolées autrement que dans le cadre du mécanisme de dépannage prévu à l’article 30.00 de l’entente générale, reçoit une rémunération majorée selon le taux applicable au groupe auquel appartient la région. Les territoires désignés par arrêté du Ministre aux fins de la rémunération, sont regroupés de la façon suivante :

Groupe 1 :
    Secteurs isolés I et II à l’exception de Chibougamau et du territoire de la Côte-Nord à l’Est de la Rivière Moisie jusqu’à Havre St-Pierre inclusivement.

    Secteurs isolés III, IV et V à l’exception des régions 17 et 18 et du territoire de la Côte-Nord à l’Est de Havre Saint-Pierre.

    Territoires désignés autres que les secteurs isolés à l’exception des secteurs géographiques d’Alma et de Rimouski et des municipalités régionales de comté de Kamouraska, de Rivière-du-Loup et d’Antoine-Labelle excluant les municipalités de Saint-Cyprien, Saint-Hubert, Saint-François -Xavier-de-Viger et Saint-Paul-de-la-Croix.
Groupe 2
    Secteur isolé I : Chibougamau et le territoire de la Côte-Nord à l’Est de la Rivière Moisie jusqu’à Havre-St-Pierre inclusivement.

Groupe 3
    Secteurs isolés III, IV et V : des régions 17 et 18 et territoire de la Côte-Nord à l’Est de Havre-St-Pierre jusqu’à la limite du Labrador y compris l’Ile d’Anticosti.

Groupe 4
    Secteurs géographiques d’Alma et de Rimouski.

Groupe 5
    Municipalité régionale de comté d’Antoine-Labelle.

Groupe 6
    Municipalités régionales de comté de Kamouraska et de Rivière-du-Loup excluant les municipalités de Saint-Cyprien, Saint-Hubert, Saint-François-Xavier-de-Viger et Saint-Paul-de-la-Croix.



Rémunération différente des médecins omnipraticiens

1ère année
4e année
7e année
20e année
%
%
%
%
Groupe 1
Établissement
130
135
135
140
Cabinet
120
125
125
125
Groupe 2
Établissement
135
140
140
140
Cabinet
120
125
125
125
Groupe 3
Établissement
130
130
130
130
Cabinet
120
120
120
120
Groupe 4
Établissement
120
120
120
125
Cabinet
115
115
115
115
Groupe 5
Établissement
120
125
130
130
Cabinet
105
105
105
105
Groupe 6
Établissement
115
115
115
115
Cabinet
105
105
105
105

Les majorations en « établissement » s’appliquent pour les services dispensés dans un centre hospitalier, dans un centre de réadaptation, dans un centre d’hébergement et de soins de longue durée ou dans un CLSC du réseau de garde intégré lorsque le médecin participe à la garde.

Les majorations en « cabinet » s’appliquent pour les services dispensés en cabinet, à domicile ou dans un CLSC hors du réseau de garde ou dans un CLSC du réseau de garde intégré lorsque le médecin ne participe pas à la garde.

Tous les honoraires payables aux médecins pour les services dispensés en établissement aux malades admis ou au service d’urgence sont exclus du calcul du plafond.

NB : Mis à part ces six groupes où la rémunération est majorée, les médecins omnipraticiens de certains établissements ont également une rémunération majorée à 105 ou 115 % dans quelques régions du Québec.



    Masquer détails pourAutre rémunérationAutre rémunération
Région isolée

Une garde en disponibilité rémunérée à demi-tarif est applicable pour les centres suivants :

Centre de santé de Radisson, Centre de santé de l’Hématite, Centre de santé de la Minganie; une garde en disponibilité rémunérée à plein tarif pour deux médecins en même temps est applicable aux Îles-de-la-Madeleine.

Les médecins qui exercent dans les territoires de la Régie régionale du Nunavik ,du Conseil cri de la Baie-James et au Centre de santé de la Basse Côte-Nord, ont une rémunération composée d’un per diem pour la garde sur place et d’un ou plusieurs forfaits quotidiens pour la rémunération de la garde en disponibilité ou sur place. De plus, cette entente introduit des mesures de continuité.

    Masquer détails pourAutres avantagesAutres avantages
Territoires éloignés ou isolés

Ressourcement

Le médecin omnipraticien établi en territoire insuffisamment pourvu de professionnels de la santé a droit à un maximum de 20 jours par année, cumulables jusqu’à 80 jours, pour parfaire ses connaissances techniques et professionnelles après chaque période de douze mois d’installation. Un médecin peut toutefois, au cours de la première année, utiliser par anticipation un maximum de dix jours de ressourcement.

Un allocation compensatoire de 371 $ par jour et de 180 $ pour les frais de séjour est allouée. Le remboursement des frais de transport, jusqu’à concurrence de quatre séjours par année, fait aussi partie des allocations prévues. Finalement, un ressourcement, par année, hors Québec est également autorisé.


Territoires isolés

Prime d’éloignement

Une prime d’éloignement annuelle est octroyée aux médecins. Elle varie selon les secteurs et le nombre de dépendants. Cette mesure est liée à la négociation globale pour toutes les catégories de personnel.

Frais de sortie

Le nombre de sorties varie selon les secteurs et l’état civil du médecin.

Nombre de sorties sans dépendants

Quatre par année.

Nombre de sorties avec ses dépendants

Trois par année.

Frais de transport de nourriture

Les frais occasionnés par le transport de nourriture jusqu’à 727 kg par année par adulte sont remboursés lorsqu’il n’y a pas de source d’approvisionnement dans les localités environnantes.

    Masquer détails pourAutres mesuresAutres mesures
Primes d'installation et de maintien octroyées par les agences de la santé et des services sociaux

Les agences dont une partie des territoires (régions 02, 04, 07, 15) ou la totalité des territoires (régions 01, 08, 09, 10, 11, 17, 18), peuvent accorder des primes d'installation et/ou de rétention à des médecins qui s'installent dans une de ces régions désignées.

La prime d'installation maximale varie entre 15 000$ et 30 000$ selon le secteur d'isolement. Elle est habituellement versée par l'agence à compter de la date d'installation du médecin.

Une prime de maintien peut également être versée annuellement à un médecin installé dans une région désignée. Cette prime ne peut excéder le montant reçu pour la prime d'installation et peut varier en fonction de la durée de rétention, du secteur d'isolement et des disponibilités budgétaires régionales.


Admissibilité

Tout médecin omnipraticien ou spécialiste qui s'établit dans un territoire désigné pour l'exercice à temps plein de sa profession est admissible à ce programme. Dans certains secteurs isolés, le médecin doit avoir exercé un nombre minimum de semaines par année pour être admissible.


Engagement

Chaque prime d'installation ou de maintien implique un engagement écrit du médecin à exercer à plein temps pendant un an dans un territoire insuffisamment pourvu en effectifs médicaux.


Autorisation des demandes de primes et signature des contrats

Il appartient à l'agence d'autoriser les demandes de primes qui lui sont acheminées par les établissements de son territoire, et ce, en fonction des budgets qui lui sont consentis et des besoins prioritaires, déterminés entre autres par les plans régionaux d'effectifs médicaux. Une fois l'octroi de la prime autorisé, le candidat sera appelé à signer un contrat avec l'établissement et l'agence.


Bourses de perfectionnement octroyées par les agences de la santé et des services sociaux

Afin de permettre la spécialisation de certains médecins dans un domaine particulier répondant à un besoin ciblé par un établissement, un soutien est apporté pour la poursuite d’une formation complémentaire d’un médecin résident ayant déjà une nomination dans un établissement d’un territoire désigné à condition qu’il ne bénéficie pas d’un prolongement de ses stages de résidence rémunérés.
    • Une bourse de perfectionnement d’un montant maximal de 15 000 $ peut être accordée à un médecin déjà installé en région et recevant une formation spécialisée. Un tel stage effectué de façon continue ou discontinue, dans un domaine particulier, doit répondre à un besoin important identifié par l’établissement. Une demande de l’établissement, accompagnée d’une résolution de son conseil d’administration, est transmise à l'agence pour analyse.
    • Pour recevoir la bourse, le médecin doit signer un contrat avec l’établissement et l'agence. Ce contrat doit prévoir, en cas de non-respect, les modalités visant la récupération des sommes versées à titre de bourse de perfectionnement.
    • Les barèmes et les engagements suivants s’appliquent :
    Durée du stage
    Montant maximal de la bourse
    Engagement
    jusqu’à 4 mois
    5 000 $
    4 mois
    5 à 8 mois
    10 000 $
    8 mois
    9 à 12 mois
    15 000 $
    12 mois
    • Une attestation de stage sera transmise à l'agence une fois la formation complétée.
    • Les mois d’engagement prévus lors de l’octroi des bourses de perfectionnement s’additionnent aux engagements pris en vertu des autres programmes, tels : bourses RAMQ, bourses de formation spécialisée, contrats, mais excluent les primes d’installation et de maintien.

Médecin spécialiste

Vous êtes médecin spécialiste et vous désirez vous installer dans un territoire éloigné ou isolé

Pour visionner la carte complète, télécharger la carte en version PDF



    Masquer détails pourRémunérationRémunération
Secteurs isolés

Le médecin spécialiste reçoit en tout temps 145 % de sa rémunération de base pour les services qu’il fournit, que ce soit dans un contexte d’itinérance, de support, de remplacement, en cabinet et en établissement dans les territoires isolés définis comme secteurs III, IV et V à l’Annexe 20 de l’Accord-cadre ainsi qu’au Centre de santé Chibougamau.


Territoires éloignés

Une majoration plus avantageuse de la rémunération de base est accordée pour le médecin spécialiste qui exerce de façon principale dans un établissement de façon régulière et continue dans les différents territoires (précisés à l’article 1.2.5 de l’Annexe 19 de l’Accord-cadre).


Rémunération différente des
médecins spécialistes
Secteurs III, IV, V
145%
Territoire 5
145%
Territoire 4
130%
Territoire 3
125%
Territoire 2
115%
Territoire 1
107%

Pour plus de détails sur la rémunération différente et le découpage du territoire, consulter les annexes 19 et 20 de l’Accord-cadre.

    Masquer détails pourRémunération particulière pour la gardeRémunération particulière pour la garde
Garde en disponibilité

Des suppléments sont payables dans certains centres hospitaliers régionaux situés dans les territoires insuffisamment pourvus de professionnels de la santé pour la garde en semaine, le week-end et les jours fériés en médecine, en chirurgie générale, en anesthésiologie, en pédiatrie, en psychiatrie et en obstétrique-gynécologie.

Garde de 24 heures : week-end et jour férié – 350 $
Garde de 12 heures : les autres jours – 50 $

Dans certains centres hospitaliers périphériques, le forfait week-end et jour férié s’appliquent en anesthésie, en chirurgie générale, en obstétrique-gynécologie et en médecine.

    Masquer détails pourAutres avantagesAutres avantages

Territoires éloignés ou isolés

Ressourcement

Le médecin spécialiste établi et qui pratique sa profession de façon régulière en territoire insuffisamment pourvu de professionnels de la santé a droit à un maximum de 20 jours par année, cumulables jusqu’à 80 jours, pour parfaire ses connaissances techniques et professionnelles après chaque période de douze mois d’installation. Un médecin peut toutefois, au cours de la première année, utiliser par anticipation un maximum de dix jours de ressourcement.

Un montant forfaitaire de 375$ par jour et une allocation de 180$ pour les frais de séjour sont alloués. Le remboursement des frais de transport, jusqu’à concurrence de quatre séjours par année, fait aussi partie des allocations prévues. Ce montant ne peut dépasser l’équivalent du prix d’un billet d’avion aller-retour, en classe économique, entre la localité où le médecin spécialiste exerce et Montréal.


Prime de rétention

Le médecin spécialiste exerçant dans des établissements situés en territoire insuffisamment pourvu de professionnels de la santé et qui y réside depuis trois ans a droit à une prime de rétention. Cette prime correspond à 14 % de la rémunération de base gagnée par les médecins spécialistes dans les établissements, jusqu’à concurrence de 3 500$ par trimestre. Après six ans, cette prime correspond à 20 % de la rémunération de base, jusqu’à concurrence de 5 000$ par trimestre.

Cette prime n’est payable qu’aux médecins spécialistes qui exercent dans les établissements et dans les disciplines visés à l’Annexe 32 de l’Accord-cadre. Les établissements doivent être situés à plus de 400 kilomètres de Québec ou de Montréal.


Prime de revalorisation

Le médecin spécialiste peut recevoir annuellement une prime de revalorisation à condition de résider dans une région désignée, d’y exercer dans un établissement et être classé dans une spécialité visée. Cette prime peut atteindre 21 700 $ et est établie en fonction du revenu gagné, de l’établissement où il exerce, des spécialités reconnues à cet établissement et de la distance séparant cet établissement des centres urbains.

Primes d'installation et de maintien octroyées par les agences de la santé et des services sociaux

Les agences dont une partie des territoires (régions 02, 04, 07, 15) ou la totalité des territoires (régions 01, 08, 09, 10, 11, 17, 18), peuvent accorder des primes d'installation et/ou de rétention à des médecins qui s'installent dans une de ces régions désignées.

La prime d'installation maximale varie entre 15 000$ et 30 000$ selon le secteur d'isolement. Elle est habituellement versée par l'agence à compter de la date d'installation du médecin.

Une prime de maintien peut également être versée annuellement à un médecin installé dans une région désignée. Cette prime ne peut excéder le montant reçu pour la prime d'installation et peut varier en fonction de la durée de rétention, du secteur d'isolement et des disponibilités budgétaires régionales.


Admissibilité

Tout médecin omnipraticien ou spécialiste qui s'établit dans un territoire désigné pour l'exercice à temps plein de sa profession est admissible à ce programme. Dans certains secteurs isolés, le médecin doit avoir exercer un nombre minimum de semaines par année pour être admissible.


Engagement

Chaque prime d'installation ou de maintien implique un engagement écrit du médecin à exercer à plein temps pendant un an dans un territoire insuffisamment pourvu en effectifs médicaux.


Autorisation des demandes de primes et signature des contrats

Il appartient à l'agence d'autoriser les demandes de primes qui lui sont acheminées par les établissements de son territoire, et ce, en fonction des budgets qui lui sont consentis et des besoins prioritaires, déterminés entre autres par les plans régionaux d'effectifs médicaux. Une fois l'octroi de la prime autorisé, le candidat sera appelé à signer un contrat avec l'établissement et l'agence.

Bourses de perfectionnement octroyées par les agences de la santé et des services sociaux

Afin de permettre la spécialisation de certains médecins dans un domaine particulier répondant à un besoin ciblé par un établissement, un soutien est apporté pour la poursuite d’une formation complémentaire répondant à un besoin ciblé d’un médecin résident ayant déjà une nomination dans un établissement d’un territoire désigné à condition qu’il ne bénéficie pas d’un prolongement de ses stages de résidence rémunérés.


· Une bourse de perfectionnement d’un montant maximal de 15 000$ peut être accordée à un médecin déjà installé en région et recevant une formation spécialisée. Un tel stage effectué de façon continue ou discontinue, dans un domaine particulier, doit répondre à un besoin important identifié par l’établissement. Une demande de l’établissement, accompagnée d’une résolution de son conseil d’administration, est transmise à l'agence pour analyse.

· Pour recevoir la bourse, le médecin doit signer un contrat avec l’établissement et l'agence. Ce contrat doit prévoir, en cas de non-respect, les modalités visant la récupération des sommes versées à titre de bourse de perfectionnement.

· Les barèmes et les engagements suivants s’appliquent :

Durée du stage
Montant maximal de la bourse
Engagement
jusqu’à 4 mois
5 000 $
4 mois
5 à 8 mois
10 000 $
8 mois
9 à 12 mois
15 000 $
12 mois
    · Une attestation de stage sera transmise à l'agence une fois la formation complétée.Les mois d’engagement prévus lors de l’octroi des bourses de perfectionnement s’additionnent aux engagements pris en vertu des autres programmes, tels : bourses RAMQ, bourses de formation spécialisée, contrats, mais excluent les primes d’installation et de maintien.

    Avantages supplémentaires

    Territoires isolés

    Prime d’éloignement ou d’isolement

    Une prime d’éloignement annuelle est octroyée au médecin spécialiste établi et qui exerce sa profession sur une base régulière durant une période continue d’au moins dix mois en région isolée selon les secteurs définis à l’Annexe 20 de l’Accord-cadre et le nombre de dépendants. Cette prime fluctue entre 4 774$ et 16 295$ selon la situation personnelle. Cette mesure est liée à la négociation globale pour toutes les catégories de personnel du réseau de la santé et des services sociaux.


    Frais de sortie

    En région isolée, les frais de sorties sont remboursés jusqu’à concurrence de l’équivalent du prix par avion d’un passage aller-retour en classe économique de la localité où exerce le médecin et Montréal. Le nombre de sorties varie d’une, trois ou quatre selon les secteurs et l’état civil du médecin.


    Frais de déménagement

    Le médecin spécialiste établi pour une période d’au moins un an et qui exerce sur une base régulière dans l’une des localités des secteurs II, III, IV et V définis à l’Annexe 20 de l’Accord-cadre est remboursé pour les frais de déménagement de ses effets personnels ainsi que de ceux de ses dépendants.


No hay comentarios:

Nos estamos viendo!

Web Pages referring to this page
Link to this page and get a link back!