... y reinventarse en Sherbrooke

viernes, 23 de noviembre de 2007

El proceso de reválida para Médicos

Paola preguntó en un comentario acerca de las materias que debemos estudiar para el reconocimiento.
¡Ojalá fuera tan sencillo!
La verdad es que el Collège des Médecins du Québec ha elaborado un proceso de evaluación largo, tedioso, costoso y complicado. Pero tranquilos, todavía si se lo proponen lo podrían complicar más, (jeje).
Aquí va lo que dice el Collège:
1°) Reconocimiento de la equivalencia del diploma en medicina:
(si no pueden ver claramente la descripción del proceso, se encuentra detallado aquí

Plus précisément, les étapes vers la reconnaissance d’équivalence du diplôme de docteur en médecine (M.D.) sont :

Être titulaire d’un diplôme décerné par une école de médecine inscrite au répertoire de l’OMS
Vous devez être titulaire d’un diplôme de docteur en médecine (M.D.) d’une école de médecine ou d’une université inscrite dans le Répertoire mondial des facultés de médecine (Organisation mondiale de la santé).
Déposer une demande de reconnaissance d’équivalence du diplôme au CMQ
Vous devez remplir le formulaire Demande de reconnaissance d’équivalence de diplôme de docteur en médecine et/ou de formation postdoctorale aux fins de la délivrance d’un permis d’exercice et le retourner au Collège, accompagné du dossier complet décrit à la suite du tableau-synthèse ainsi que du paiement requis. Notez que les documents originaux ne seront pas retournés. Les photocopies doivent être certifiées conformes à l’original et porter, par conséquent, l’attestation d’un commissaire à l’assermentation, ou d’un autre officiel autorisé. Vous devez également fournir une traduction officielle des documents écrits dans une langue autre que le français ou l’anglais, c’est-à-dire une traduction portant le sceau d’un traducteur professionnel. Des traductions distinctes doivent être attachées à chacun des documents auxquelles elles correspondent. Tous les documents doivent être en format lettre (216 mm x 279 mm ou 8,5 pouces x 11 pouces), à l’exception de la photographie.
Réussir à l’EECMC
Vous devez réussir l’examen d’évaluation du Conseil médical du Canada (EECMC).

Vous pouvez déposer votre demande même si vous n’avez pas encore passé cet examen.

Réussir à l’examen de connaissance de la langue française de l’OQLF ou satisfaire aux critères d’exemption
Vous devez réussir à l’examen de connaissance de la langue française de l’Office québécois de la langue française (OQLF).

Nous vous invitons à faire cette démarche aussitôt que votre demande de reconnaissance d’équivalence a été déposée au CMQ, afin d’éviter des délais dans l’obtention d’un rendez-vous avec l’OQLF pour cet examen. Veuillez écrire à info@cmq.org pour recevoir le formulaire d’inscription à l’examen de l’OQLF.
Vous pouvez être exempté de l’examen de connaissance de la langue française si vous fournissez l’un des documents suivants :

  • une attestation délivrée par l’Office québécois de la langue française prouvant que vous avez déjà réussi l’examen ;
  • ou un diplôme de docteur en médecine d’une université dont la langue d’enseignement est le français ;
  • ou un document officiel prouvant que vous avez complété trois années de scolarité à temps plein dispensées en français, au niveau secondaire ou post-secondaire* ;
  • ou un document officiel (relevé de notes du ministère de l’Éducation du Québec) prouvant que vous avez réussi aux examens de français, langue maternelle, de la quatrième ou de la cinquième année du cours secondaire* ;
  • ou un document officiel (relevé de notes du ministère de l’Éducation du Québec) prouvant que vous êtes titulaire d’un certificat d’études secondaires du Québec postérieur à l’année scolaire 1984-1985*.

* Charte de la langue française, L.R.Q., c. C-11, art. 35.
Réussir à l’examen d’aptitude du CMC, partie I


Réussir à l'examen des sciences cliniques du CMQ (pratique : ECOS) ou à l’examen d’aptitude du CMC, partie II
Vous devez réussir à l’examen des sciences cliniques médicales du Collège des médecins du Québec, qui a lieu une fois l’an. Il s’agit d’un « examen clinique objectif structuré - ECOS ». Date
À déterminer (2008)

Inscription
Si vous avez déposé un dossier au CMQ, vous recevrez le formulaire
d’inscription par courrier électronique lorsque vous aurez déposé une preuve de votre réussite à l’un des examens de l’étape 3.

Admissibilité
Pour être admissible à cet examen, vous devez avoir préalablement déposé votre demande de reconnaissance de diplôme de docteur en médecine et avoir réussi aux examens requis (étapes 3 et 4 ci-dessus).

Exemption
La réussite à la partie II de l’examen d’aptitude du Conseil médical du Canada (EACMC) vous permet d’être exempté de la partie orale et clinique (ECOS). Vous devrez en fournir la preuve.

2°) Reconocimiento de la formación de postgrado:
La reconnaissance de l’équivalence de la formation postdoctorale

Les étapes vers la reconnaissance de formation postdoctorale

Que se passe-t-il après l'obtention de l'équivalence du diplôme?
Études postdoctorales (résidence)

Para ver con claridad este algoritmo, ver aquí o hacer click sobre el algoritmo de arriba.

Études postdoctorales (résidence)

Votre diplôme en médecine (M.D.) a été reconnu par le Collège des médecins du Québec. Avez-vous déjà effectué une formation postdoctorale (résidence) complète ou partielle ?

Faire une demande de reconnaissance d'équivalence

Déposez une demande de reconnaissance d’équivalence au CMQ. C’est à cette étape que l’on vous dira si vous pouvez vous prévaloir d’un stage de classement et, le cas échéant, dans quelle discipline.

Durée et contenu de la formation postdoctorale inférieurs à la moitié de ceux requis au Québec

La durée et le contenu de votre formation en médecine de famille ou dans une des 35 spécialités reconnues au Québec sont inférieurs à la moitié de ceux requis au Québec ? Consultez l’Annexe I du règlement et suivez le cheminement ci-dessous.

Durée et contenu de la formation postdoctorale égaux ou supérieurs à la moitié de ceux requis au Québec

La durée et le contenu de votre formation en médecine de famille ou dans une des 35 spécialités reconnues au Québec sont égaux ou supérieurs à la moitié de ceux requis au Québec ? Consultez l’Annexe I du règlement et suivez le cheminement ci-dessous.

Faire une demande d’admission à l’université

Vous devez faire une demande d’admission dans une faculté de médecine du Québec et y obtenir un poste afin d’y effectuer une formation postdoctorale. Vous trouverez de l’information sur les programmes offerts par chacune des facultés sur leurs sites Web respectifs. Cette étape ne relève pas du Collège des médecins du Québec.

Obtenir un poste

L’attribution d’un poste pour effectuer une formation postdoctorale en médecine de famille ou en spécialité relève des facultés de médecine québécoises. Le nombre de places étant limité, aucune garantie ne peut être fournie quant à l’attribution d’un poste dans la spécialité souhaitée. Si vous obtenez un poste, vous devrez faire une demande de carte de stage et d’immatriculation au CMQ. Dès son obtention, vous aurez le statut de médecin résident et deviendrez d’office membre de la Fédération des médecins résidents du Québec. Vous serez donc rémunéré selon l’échelle salariale comprise dans l’entente collective des résidents en médecine.

Faire une demande pour effectuer un stage de classement

Vous pouvez demander à effectuer un stage de classement d’une durée de 12 mois dans un programme universitaire de formation postdoctorale déterminé par le Comité d’admission à l’exercice du CMQ, au terme duquel le Collège pourra statuer sur l’équivalence de formation qui peut vous être accordée. Durant ce stage, vous aurez le statut de médecin résident et deviendrez d’office membre de la Fédération des médecins résidents du Québec. Vous serez donc rémunéré selon l’échelle salariale comprise dans l’entente collective des résidents en médecine.

Équivalence de formation postdoctorale partielle

Si, à la suite du stage de classement et à la lumière des rapports de stage, le Collège des médecins du Québec vous accorde une équivalence de formation partielle, suivez le cheminement ci-dessous.

Équivalence de formation postdoctorale totale

Si, à la suite du stage de classement et à la lumière des rapports de stage, le Collège des médecins du Québec vous accorde une équivalence de formation totale, suivez le cheminement ci-dessous.

Effectuer une formation postdoctorale complète

Vous devez effectuer une formation postdoctorale complète en médecine de famille ou dans l’une des 35 spécialités reconnues au Québec.

Poursuivre la formation postdoctorale

Vous devez poursuivre vos études postdoctorales conformément à la recommandation du directeur du programme où vous serez admis, et progresser en fonction des évaluations de votre performance jusqu’à l’atteinte de l’ensemble des objectifs du programme. Le Collège en déterminera la durée et le contenu, conformément à l’Annexe I du règlement.

Se présenter à l'examen final en médecine de famille ou en spécialité

Est admis à l’examen final, incluant l’activité de formation portant sur les aspects légaux, déontologiques et organisationnels de la pratique médicale au Québec, le candidat qui en fait la demande, qui est recommandé par une faculté de médecine et qui, à la date fixée pour la tenue de l’examen, a complété 75 % de la formation postdoctorale requise en médecine de famille ou 80 % de la formation postdoctorale requise en spécialité. L’examen de connaissance du français de l’Office québécois de la langue française est également obligatoire, à moins d’en avoir été exempté.

Participer à l’activité de formation portant sur les aspects légaux, déontologiques et organisationnels de la pratique médicale au Québec (ALDO-Québec) et réussir à l’examen de langue française et s’inscrire au tableau du Collège des médecins du Québec

Vous avez réussi à l’examen en médecine de famille ou de spécialité ainsi que l’examen de connaissance du français de l’Office québécois de la langue française ou en avez été exempté ? Vous avez aussi participé à l’activité de formation portant sur les aspects légaux, déontologiques et organisationnels de la pratique médicale au Québec ? Vous devrez maintenant remplir la Demande de permis d’exercice de la médecine et acquitter les frais pour vous inscrire au tableau du CMQ à titre de membre actif ; un formulaire vous sera expédié à cette fin. L’inscription au tableau signifie que vous êtes officiellement membre du Collège des médecins du Québec.


Bueno, creo que esto lo deja "más claro" jajajajaja... Me río por no llorar...<:(( Buáaaa, snif, snif

5 comentarios:

Hector Torres dijo...

WOW!!, a la mitad ya me dolia la cabeza. Los quebecos han de ser marcianos o algo diferente a los demas seres humanos...

Malú dijo...

Y será igual para nosotros, contadores, como Héctor y yo, la lista de cosas interminables? (como te dije en otro momento, no puedo leer en francés, y si lo leo, lo hago mal e igual no lo entiendo)
Lo que no me cabe de encajar en todo esto es por qué existe un plan para profesionales inmigrantes, como algo tan especial dentro del plan de migración si te hacen todo tan difícil para llegar y practicar la profesión que te hace ganador de la VISA ante la necesidad de Québec de profesionales como los que postularon y ganaron?
¿Por qué te dan más puntos por ser profesional si te sacan el tema de los cursos contra tus ahorros (si los tuvieras)?
¿Por qué te piden tanta experiencia si después se basan en la que obtuviste en Canadá no en tu país? Bueno, eso ya casi me respondió Mariel en otro comentario que hizo en otro post de este blog.
Catarsis... frustración. Ya'tá! Vamos pá'delante de nuevo!

Irmi dijo...

Los COMENTARIOS q puse al pie del post te dirán que me hago las mismas preguntas, pero afortunadamente el gobierno está presionando al Colegiado para que faciliten un poco el proceso, ya veremos como termina esto...
En cuanto al proceso para contadores, leé lo que cuenta el mismo Héctor al respecto en su blog (http://explorandomontreal.blogspot.com/
2007/10/ya-me-aceptaron-en-hec.html) y en especial, los comentarios donde cuenta a Paola con detalles el procedimiento.
Suerte!

Mariel dijo...

Guauuuuu Yo no leo bien frances, asi que a los 13 renglones desisti, pero por los titulo me parece que es diferente al resto de las provincias. Alomejor al final de todo ese lio tenes mas suerte que nosotros. Por aca la cosa es sencilla: se rinden los examenes del MCC y despues de que "revalidaste y estudiaste la carrera por segunda vez", te tenes que poner a competir cada ano con 700 colegas por 50 en recidencias de medicina familiar. Anos tras ano es lo mismo, con la diferencia de que cada vez somo mas medicos extranjeros para pocas residencias.
Aclaracion: aunque hayas pasado todos los examenes y estes al mismo nivel de un Canadianse, nadie te garantiza que alguna vez vuelvas a ejercer...Muy triste.

Irmi dijo...

Hola Mariel!
El sistema de evaluación para obtener el Permiso de Ejercicio es en verdad un proceso laaaaaargo y difícil.
1° Examen de Evaluación del Consejo Médico de Canadá
2° Examen de conocimiento de lengua francesa
3° Examen de aptitud del CMC, parte I
4° Examen de ciencias clínicas del CMQc o Examen de aptitud del CMC, parte II
Una vez completado esto se accede al reconocimiento del Diploma.
Luego viene lo del postgrado o residencia:
1° Si nunca hiciste residencia, pues ¡a hacerla! Pero si ya la hiciste se debe solicitar el reconocimiento de equivalencia de la residencia.
2° Se evalúa los contenidos desarrollados y la duración de la residencia y pueden pasar 2 cosas:
3° Si duró menos de la mitad de lo q Qc requiere, se debe rehacer la residencia. Si duró al menos la mitad de lo que Qc requiere,se debe hacer una solicitud a la Universidad para obtener un puesto.
4° Pueden pasar dos cosas: Proseguir la formación de postgrado o solicitar una pasantía de 12 meses para equivalencia de la formación de postgdo.
5° Pueden pasar dos cosas: reconocimiento de equivalencia parcial o reconocimiento total.
6° Si reconocen una equivalencia parcial, se debe continuar con el postgdo, si reconocen una total, se debe rendir el examen final de medicina de familia o de la especialidad,
7° Si se aprueba este examen, se debe participar de la actividad de formación sobre aspectos legales,etc (ALDO-Qc)
8° Aprobar el examen de lengua francesa (¡OTRO!) e inscribirse en el Colegiado Médico de Qc.

Recién ahí uno está habilitado para trabajar como profesional liberal o en instituciones hospitalarias, etc.

Pero si esto te parece muy largo, existe otra opción: un permiso restrictivo, con el cual puedes trabajar sólo en la institución que necesita tus servicios y en un área específica. Esto requiere que una institución declare necesitar tus servicios por carecer de profesionales ya habilitados para el efecto, que apruebes una pasantía de evaluación de 3 meses generalmente (que el interesado debe costear, que conste) y tiene una duración de un año, renovable. Al cabo de 5 años de ejercer con permiso restrictivo en la misma institución, automáticamente se concede el permiso de ejercicio definitivo. Esta es la mejor opción, creo yo, y la más "barata" ya que cuesta "sólo" como 6 mil dólares. Lo que ya veré es qué tan difícil pueda resultar encontrar una institución interesada en ese tipo de contrataciones.
Bueno, Mariel, espero no haberte aburrido demasiado.
Un abrazo!

Nos estamos viendo!

Web Pages referring to this page
Link to this page and get a link back!